code xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2012

LE TUTOIEMENT

Il y a quelques années je me souviens, après avoir été déçue par le comportement d'une personne de mon entourage, j'avais décrété qu'à l'avenir je laisserai passer  3 années avant que toute nouvelle connaissance ne soit autorisée à me tutoyer.

En effet, le tutoiement sans respect ouvre la porte à des familiarités insupportables. Ceux qui vous demandent le droit de vous tutoyer ne sont pas en général ceux qui abusent après de cette "permission" pour se comporter avec vous de façon inacceptable, comme "si vous aviez gardé les cochons avec cette personne". Belle expression, dans laquelle le cochon n'est en général pas celui que l'on croit...

Ne voyez aucun snobisme dans mes propos, tout simplement il est des gens pour qui le tutoiement est un permis de se livrer à tous les excès, de la tape dans le dos (toujours trop forte), aux insinuations grasses, comme une espèce de domination qu'ils auraient sur vous.

L'on ne peut pas toujours gérer cela, étant donné qu'il y a la catégorie de ceux qui ne prennent pas la peine de vous demander l'autorisation du tutoiement, question d'éducation, de milieu culturel...

Je n'ai jamais eu personnellement le tutoiement facile, sauf avec les enfants. Il est chez moi l'expression d'une vraie affection, que je sais préserver.

Il est vrai que ma mère trouvait également affligeant les tutoiements un peu trop hâtifs et quelquefois révélateurs d'intentions "non avouables"... Remarquez, l'on peut vous "rouler" en vous vouvoyant, mais une certaine distance "verbale" permet une approche plus posée, polie et respectueuse.

Il se trouve qu'en français, au contraire de la langue anglaise (plus pauvre en vocabulaire),  il existe deux mots, donc plus de subtilité pour faire passer un message à votre interlocuteur et pour lui exprimer votre respect ou votre ire !

Même quand le tutoiement est typique d'une catégorie socio-professionnelle comme chez les profs, ou lorsque vous vouvoyez des personnes inconnues, on vous regarde comme si vous veniez d'une autre planète... ont-ils vraiment tort ? Peut-être pas... je plaisante.

Bon j'avoue, j'aime les mots beaux, les textes stylés, les belles déclarations. Le seul tutoiement que je trouve réellement délicieux c'est le :

JE T'AIME

Commentaires

J suis très heureuse d'avoir fait votre connaissance et je souhaite être une vrai et sincère amie avec vous.

Marie Hélène

Écrit par : WIESSER | 05/03/2014

Répondre à ce commentaire

merci mon Dieu d'avoir mis Carine sur mon chemin.

Écrit par : WIESSER | 05/03/2014

Répondre à ce commentaire

bonjour Marie-Hélène et merci de tout coeur pour vos mots chaleureux et pleins d'amour !

Votre mail aussi est absolument merveilleux, et je vous retourne les compliments, VOUS êtes quelqu'un d'exceptionnel, d'exceptionnellement ouverte, généreuse et gentille.

Avec des personnes comme vous, sur la même longueur d'ondes, la vie est du BONHEUR. Vous aviez demandé de belles rencontres, moi aussi, le Ciel nous a exaucé.

Prenez grand soin de vous en attendant de nous revoir bientôt !

Je vous embrasse très fort et encore merci pour vos paroles qui ont bien atterri !

CARINE

Écrit par : carine zoller | 05/03/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire